Visite chez nos notables à Baraka

Visite chez nos notables à Baraka. La notion de «notable» est indissociable de celle de hiérarchie sociale, même si les notables ne sont pas toujours des chefs reconnus (parfois il peut s’agir de personnalités auxquelles la population reconnaît spontanément une importance particulière, qui les distingue des autres). Voici un article particulier sur deux sages et personnes morales du quartier de Baraka : le chef de quartier El Hadji Abdou SEYE et l’imam El Hadji Thierno Mamadou Alfa BA.
Dans ce qui suivra, nous allons vous faire le compte rendu des interviews que nos deux hôtes de ce jour nous ont accordés.rps20161004_141056
M. SEYE est né en 1948 à Yakhtay Bawor dans le département de Kebemer. Il est délégué de quartier de Liberté 6 Baraka depuis 1997. M SEYE est polygame et père de plus de dix enfants. Il a un parcours riche et compliqué à la fois.

M. SEYE est arrivé à Baraka grâce à son travail de commerçant. Étant donné que, le loyer était cher, il a préféré habiter à Baraka qui à l’époque était presque inhabité vers les années 90. Ce fut feu Baba Malal BA qui fut le premier délégué de quartier de 1991 à 1997. Tous les deux entretenaient de bons rapports.

M. SEYE est l’une des personnalités qui a tant fait pour Baraka. Il a parcouru les tribunaux, fait des démarches avec feu Jacques Bignucour pour obtenir la permission d’habiter dans le quartier pour tous les gens le squattant à l’époque. Il rencontre certaines difficultés, car à son âge c’est lui qui se charge de mettre l’ordre dans le quartier pour les petites querelles de voisinage, veille aux normes et à la bonne marche des activités dans la cité.

rps20161004_141124M. BA quant à lui est né en 1930 en Guinée Conakry précisément dans la région de Mamoune Timbo et est lui aussi polygame et père de 11 enfants. Il est venu au Sénégal en 1950 à l’âge de 20 ans. Il est nommé chef religieux de la communauté Guinéenne au Sénégal.

À son arrivée à Baraka en 1998, il continue son rôle en tant que chef religieux en organisant des cérémonies annuelles. Avec son statut et sa maitrise de la religion musulmane, il est nommé premier imam du quartier par le chef du quartier et la population de Baraka. Sa responsabilité est de veiller à ce que les fidèles musulmans respectent les préceptes de la religion en accomplissant par exemple les cinq prières quotidiennes à la mosquée et de guider les fidèles sur le droit chemin. L’iman nous a bien fait comprendre qu’il ne rencontre pas de difficultés, car avec son âge et son statut, il est bien respecté par toute la population de Baraka.

Nos deux notables ont un seul objectif qui est de tout faire pour la réalisation du projet de construction, car d’après eux, Baraka est leur fierté. Voir l’accomplissement de ce projet avec l’union de toute la population dans la paix, l’harmonie est leur souhait. De par nos voix, ils remercient «YOU FUNDATION» particulièrement Mme OHOVEN, sa fille Claudia et tous leurs partenaires. Ils prient pour eux et leurs souhaitent bonne chance dans toutes leurs entreprises.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s