Les nouveaux bacheliers de Baraka

Baraka est un quartier modeste et pauvre dont la majorité de la population est analphabète mais pourtant y vivent des intellectuels comme ces  jeunes nouveaux bacheliers qui font la fierté du quartier. Voici deux exemples sur les nouveaux bacheliers de Baraka.
Comme les années précédentes, cette  année aussi les enfants de Baraka ont encore fait la fierté dans leurs études en décrochant leurs baccalauréat. Ils sont au nombre de quatre deux filles et deux garçons. Ainsi nous en avons pris deux pour l’interview. Il s’agit de : Ramatoulaye Diagne née le 22 octobre 1997, fille unique, elle a trois frères.rps20170111_161907 Elle est  passée par le CEM David Diop où elle a obtenu son BFEM en 2013. Puis elle est orienté au Lycée Technique de commerce Maurice De La fosse. Ramatoulaye a vécu des moments très dures pendant son circuit scolaire, car elle était obligé de marché jusqu’au milieu du trajet pour ensuite prendre un car qui l’ amène à l’école par faute de moyens financiers.

Comme difficultés aussi elle se débrouille toujours tout seul avec les révisions et ses exercices car elle n’a pas eu la chance de faire des cours de renforcements comme certains de ses camarades. Parallèlement des études Ramatoulaye pratique aussi la gymnastique artistique car c’est une passion, ce qui la  motive  d’aider ses parents financièrement sur ses études en participent à trois (3) reprises à des compétitions.

Elle reliait le travail domestique à la maison et les cours donc c’était pas facile mais par la grâce de Dieu elle a décrocher son baccalauréat . Ramatoulaye veut devenir expert comptable c’est pourquoi elle rêve de suivre une formation en banque finance assurances.

 

L’autre jeune bachelier se nomme Doudou Fall il est âge de 21 ans né à Diofior. rps20170111_161853 Il est l’aîné de sa famille et à trois sœurs et quatre frères. Lui aussi est passé par le CEM. David Diop jusqu’en 2013 après son BFEM. IL est ensuite allé au Lycée Blaise Diagne où il obtient son diplôme de Baccalauréat en 2016.

Il avez beaucoup de difficultés comme par exemple il marchait tous les jours pour se rendre à l’ école ainsi que pour revenir. Lui étant l’aîné ne pouvez pas demander quoi que ce soit pour ses frais scolaires, il était obligé de travailler les vacances pour payer ses charges. Il est orienté à l’Université cheikh ANTA Diop de Dakar ou il suis la Géographie. Son rêve est de devenir un aménagiste du territoire. Il se rend tout les jours à l’Université en vélo car il a pu se payer un vélo avec ses économies.

Tous les deux conseillent  a leurs frères et sœurs de croire en eux, d’être respectueux et de continuer les études car ils sont l’avenir de demain.

Publicités

Une réflexion sur “Les nouveaux bacheliers de Baraka

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s