LES ARTISANS DE BARAKA FACE AU MARCHE DE CONSTRUCTION (SUITE)

Depuis quelques années, ce jeune artisan de Baraka qui est devenu maçon, élève un mur et construit avec ses collègues une maison entière. Il manipule très habilement sa truelle, étale le mortier, place ses briques avec précision. Cette dextérité de Yaya Diallo lui a fait oublier qu’il y a dix ans, il n’avait ni métier, ni qualifications.

Nous avons rencontré Yaya Diallo dans son chantier au quartier Sacré Cœur III ou il nous a raconté son parcours : « Etant employé comme manœuvre au sein d’une équipe de trente (30) ouvriers, ma détermination et mon engagement m’ont permis de progresser rapidement et de me former à ce métier pendant 10 ans». Il est devenu rapidement l’un des piliers du chantier, grâce à ce travail, son salaire contribue aux charges familiales. Il est marié et père de trois filles et vit avec sa mère, ses sœurs et ses frères à Baraka depuis 1993.

Aujourd’hui le mur qu’il bâtit n’est pas fait de parpaings, mais de briques de terre compressée, et édifié selon des méthodes millénaires.Il faut dire que l’histoire de Yaya Diallo nous apprend que la volonté, la détermination et le désir de connaitre conduisent toujours à la réussit.C’est pourquoi Yaya Diallo attend avec impatience le démarrage des travaux du grand projet « Cité Baraka » pour mettre à profit son savoir-faire mais aussi aider les autres artisans du quartier à y participer.

Durant la mise en œuvre du projet Baraka Sensibilisation, initié par la YOU Fondation et exécuté par HOPE’87, les  artisans de Baraka ont eu la volonté de se réunir en Groupement d’Intérêt Economique (GIE) dont Yaya Diallo est le président afin de créer une entreprise prestataire de services des sociétés de construction à Baraka.Ceci n’est faisable que par le renforcement de capacités des différents corps de métier pour leur permettre de répondre aux exigences liées à la qualité de la main d’œuvre.

C’est ce que la  YOU Fondation a compris en donnant  le feu vert pour ce sous-projet de formation professionnelle des artisans de Baraka. Une formation des artisans suivis de l’équipement en petit matériel permettra de renforcer les connaissances des artisans, comme Yaya, sur les nouvelles technologies de construction.

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s