ENFIN UNE INFIRMIERE AFFECTEE A LA CASE DE SANTE DE BARAKA.

Le quartier de Baraka composé d’environ 2000 habitants ne disposait que d’une case de  santé mis en place par ENDA vers les années 1996, géré par un agent de santé communautaire. Grace au sous projet « Santé de Baraka » elle est devenue depuis 2016 un poste de santé avec un infirmier d’état.

Et c’est de nouveau Monsieur Samih Sawiris, grand entrepreneur mondial, avec son style décontracté et son bon cœur qui a accepté d’appuyé ce projet « Baraka santé ». Pour ce beau geste, il fit l’unanimité auprès de la population de Baraka. Avec la YOU Fondation de Mme Dr Ute Ohoven, Ambassadrice spéciale de l’UNESCO et  HOPE’87 comme agence d’exécution il avait démarré ses activités en Aout 2016 avec la collaboration d’un infirmier militaire dont le temps de présence était de 6 heures par semaine.C’est à la suite de ces activités que le District Sanitaire de « Gaspard Camara » a jugé nécessaire sur la demande de la population d’affecter un infirmier d’état à plein temps afin d’assurer les soins de santé primaire des populations du quartier de Baraka.rps20170315_092519

Et c’est ainsi que Madame Nafissatou Samb a pris service le 2 Mars 2017 comme infirmière au poste de santé au grand bonheur des populations. Madame Samb la quarantaine est née dans une famille modeste à Dakar d’où elle n’est pas sortie et vient juste de boucler 25 ans de carrière du poste de santé de Ouakam au poste de santé de Grand Dakar en passant par celui de Hann sur mer. Selon Madame Samb, etre une femme ne lui a jamais posé de problème dans le milieu, même si elle reconnaît « que les infirmiers sont largement minoritaire au Sénégal », par rapport aux femmes. « Dans ma promotion, nous étions 2 filles sur 30 étudiants », précise-t-elle. Même si les choses ont changé, les hommes sont encore les plus nombreux selon elle. En ce jour de prise de service, Madame Samb a effectué une visite de courtoisie en compagnie du relais communautaire Madame Fatou Sy dans tout le quartier auprès des notables et des leaders d’opinion. Après cette  prise de service, l’infirmière a déjà consulté 4 enfants souffrant tous de pneumonie comme pour dire qu’elle est venue à point nommé.

Le Gouvernement a fait des grands efforts pour l’amélioration de la santé publique» nous confie Mme Samb en continuant « cependant la situation médicale, surtout des enfants de Baraka est encore précaire. Mais croyez-moi, je suis une femme forte avec beaucoup d’expérience et je suis déterminée à faire face aux défis ! »

Et son petit sourire nous fait chaud au cœur !

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s